29 juin 2009

Cupcakes au Baileys

Lors de mon séjour à New York il y a deux ans, je n’avais pas résisté à goûter aux fameux cupcakes de la Magnolia Bakery. La file d’attente de m’a pas effrayée et quand j’ai croqué dedans je n’ai rien regretté.

Oui mais voila … Après quelques tentatives de cupcakes « maisons » il manquait ce crémeux qui ne nous vous fera jamais oublier l’expérience Magnolia.

C’était sans compter sur le Crisco ! Késako le Crisco ? Il s’agit d’une matière grasse végétale utilisée par les ménagères américaines pour rendre les gâteaux bien crémeux.

Mais où trouver le Crisco ? J’achète le mien à l’Epicerie Anglaise à Paris : 5, cité du Wauxhall - 75010 PARIS

Cupcake_baileys

Pour 12 cupcakes : 

Ustensiles :

Une poche à douille

12 caissettes en papier cuisson

Les ingrédients du glaçage :

200g de beurre doux ramolli à température ambiante

200g de Crisco

400g de sucre glace

10cl de baileys

Les ingrédients pour la génoise  :

110g de beurre ramolli en pommade

110g de sucre semoule

110g de farine

½ sachet de levure

2 œufs

5cl de lait

2 gousses de vanille

.

La recette :

Préchauffez le four à 180°.

Préparez la pâte de la même façon que pour les cupcakes à la pralinoise (sans mettre la pralinoise). Fendez deux gousses de vanille et à l’aide de la pointe d’un couteau récupérez les petits grains noirs que vous  ajoutez à la pâte.

Répartissez la pâte dans les caissettes et enfournez entre et 15 minutes selon votre four. Laissez  refroidir.

Mélangez le beurre et le Crisco jusqu’à obtenir une pommade bien homogène. Ajoutez le sucre glace et mélangez de nouveau.

Incorporez ensuite le Baileys. Mélangez bien.

Une fois les cupcakes refroidis, garnissez votre poche à douille de glaçage au Baileys et décorez les gâteaux.

Croyez-moi vous ferez des heureux…

Posté par unefeeencuisine à 23:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Cupcakes au Baileys

    HUMM

    Bravo à ma soeur pour ce blog.
    Et ces cupcakes au Baileys me donnent l'eau à la bouche j'espère avoir un jour la chance de les goûter.

    Posté par Hélène, 30 juin 2009 à 10:48 | | Répondre
Nouveau commentaire